C’est qui, c’est quoi ?

Ostal, c’est le réseau des Auberges du Finistère, qui regroupe 5 lieux sur la pointe finistérienne : 4 auberges de jeunesse (à Brest, Morlaix, Concarneau et l’Île de Batz) et 1 gîte d’étape à Scrignac.

Ce réseau est géré par l’Association départementale des auberges de jeunesse du Finistère depuis 1951, une association qui est l’héritière directe de l’esprit ajiste.

En tant que structure associative, être membre de notre réseau est nécessaire pour bénéficier de nos services. En vente dans chaque structure ou incluse dans votre première réservation, notre carte d’adhésion est valable 1 an (de date à date) et vous donne accès à nos 5 destinations. Une entente de réciprocité avec la FUAJ vous permet également d’accéder à toutes les auberges Hi France avec notre carte Ostal. Et c’est vrai aussi dans l’autre sens !

Individuelle (+ de 18 ans)3,00 €
Petit groupe (de 10 à 20 pers.)27,00 €
Groupe (+ de 21 pers.) : ESS60,00 €
Groupe (+ de 21 pers.) : Hors ESS75,00 €

Notre réseau a
70 ans d’existence !

L’année 2023 marque un joli tournant pour notre réseau !

Nous créons notre marque OSTAL

Pour afficher la force de notre réseau
Pour améliorer notre visibilité auprès de nos publics
Pour mieux nous raconter

Nous nous développons

Avec l’intégration du gîte d’étape de Scrignac et la création de notre nouvelle identité, nous repensons notre positionnement. Nous ne sommes plus aujourd’hui uniquement un réseau d’Auberges de jeunesse mais un réseau d’ “Auberges et gîte d’étape”.

Immergez-vous
dans notre réseau !

  • Au tout début, les Auberges de jeunesse c’était quoi ?

    L’aventure commence en 1907 à l’initiative de Richard Schirmann, un instituteur allemand. Cette année-là, pendant les vacances d’été, il transforme sa classe en dortoir afin d’accueillir des groupes de jeunes pendant leurs vacances scolaires. 

    En 1911, la première auberge de jeunesse voit le jour et bien vite, l’idée se développe et s’étend à d’autres pays voisins. 

    En France, c’est le 28 août 1930 que Marc Sangnier ouvre la première auberge de jeunesse. Dans les années 1930-1940, les auberges de jeunesse en France se développent rapidement et le mouvement s’accélère par l’avènement des congés payés en 1936. C’est à la même époque qu’ouvre la première Auberge de jeunesse de Concarneau, de Brest et de Morlaix.

  • L’anecdote brestoise

    A Brest, la première auberge est créée dès 1936 dans une ancienne baraque de la Grande Guerre dans la cour du patronage laïque de Recouvrance. Détruite par une explosion pendant la guerre, elle migre selon les opportunités : à Landerneau jusqu’à la fin de la guerre, dans une baraque place de la Liberté, un foyer sur le port de commerce, puis à Quéliverzan avec une structure construite pour son usage. 20 ans plus tard, contrainte dans un bâtiment dont les limites se font sentir, l’auberge de jeunesse brestoise connait un nouveau départ avec le projet du Moulin Blanc.

    Située sur une ancienne propriété du Comte de Chalus, l’Auberge de jeunesse de Brest a été imaginée par Roland Schweitzer, un architecte expert auprès de l’Unesco et spécialiste reconnu de la construction collective en bois. Après avoir reçu plusieurs prix d’architecture, en 2018 c’est la consécration : l’Auberge de jeunesse de Brest devient la première auberge de France inscrite aux Monuments Historiques !

Nos destinations en Finistère

L’architecture remarquable du site de Brest et de Morlaix, l’emplacement rêvé de celui de Batz
et de Concarneau, invitent au voyage et à la rencontre.

Nos partenaires

Newsletter

© 2023 Ostal. Tous droits réservés

© Site internet créé par : Agence Coqueliko

Logo Ostal